Philippe Huppé a été choisi, mercredi 21 février, pour assurer le poste de Vice-Président du groupe d'étude parlementaire "Thermalisme".

Aux côtés du député Jean-Bernard Sampastous, Président du groupe, Philippe Huppé participera ainsi à la réflexion parlementaire sur les enjeux contemporains touchant le thermalisme français. Ceux-ci sont nombreux, puisque le thermalisme en France représente de nombreux emplois et fais vivre de nombreux territoires, comme dans l'Hérault les communes de Lamalou-les-bains et Avène-les-Bains. Il s'agit ainsi de promouvoir et développer ce modèle économique, tout en mettant en avant les bienfaits de l'eau thermale pour la santé.

Qu'est-ce qu'un groupe d'étude parlementaire ? 

"Les groupes d’études sont des instances ouvertes à tous les députés et constituées pour approfondir et suivre des questions spécifiques, qu’elles soient de nature politique, économique, sociale ou internationale. Ces instances n’interviennent pas directement dans la procédure législative. Leur mission est d’assurer une veille juridique et technique sur des questions trop spécialisées pour faire l’objet d’un examen suivi par les commissions permanentes (problématique, secteur d’activité…). Les groupes d’études sont également le lieu de discussions et d’échanges irremplaçables entre députés de tous bords. 

Bénéficiant d’une grande souplesse de fonctionnement, les groupes d’études développent des activités très diverses : auditions de membres du gouvernement, de responsables de l’administration, de personnalités du secteur concerné (dirigeants d’entreprises, représentants de fédérations professionnelles ou de syndicats, responsables d’associations…), visites de sites ou d’entreprises, participation à des manifestations extérieures à l’Assemblée (colloques, salons professionnels…)." (Plus d'informations sur http://www2.assemblee-nationale.fr/14/les-groupes-d-etudes)