Ce qui change en 2019: une année d’augmentation réelle du pouvoir d’achat

Pour la troisième fois en l’espace de quelques jours, la façade du domicile du député de l’Hérault Philippe Huppé a été dégradée par des individus opérant de nuit.

Dans le cadre du groupe d’études parlementaire “Inondations, catastrophes naturelles et calamités agricoles”, les co-Présidents Philippe Huppé (LaRem, Hérault) et Philippe Bolo (MoDem, Maine-et-Loire) ont auditionné le Président-Directeur-Général de Météo France, Monsieur Jean-Marc Lacave, à la suite des inondations meurtrières qui ont touché l’Aude et l’Hérault en octobre dernier. Les parlementaires ont été conviés, à l’issue de cette audition, à venir visiter les locaux du centre scientifique, technique et opérationnel de Météo France, qui se situent à Toulouse, pour mieux appréhender les moyens mis en œuvre pour la prévision et la prévention.

Alors que la nuit tombait sur Paris samedi soir, nous avions tous peine à nous remettre des images de violence auxquelles nous avons pu assister. L’arc de triomphe « souillé », la flamme du soldat inconnu piétinée, les forces de sécurité lynchées par des casseurs venus d’un extrême et de l’autre. 

Ces actes d’anarchie et de vandalisme qui se sont déroulés à Paris et dans nos départements, en tant qu’élu de la République, je les condamne avec la plus grande fermeté.