Ce jeudi 4 avril 2019, le Mobilier national m'avait invité pour remettre officiellement à la ministre Agnès Pannier-Runacher le rapport France, Métiers d'Excellence qui venait clôre la mission que m'avait confiée le Premier ministre Édouard Philippe.

Après ma présentation, une journée passionnante de séminaire en présence des acteurs incontournables des métiers d'art et du patrimoine vivant s'en est suivie avec plus de 160 participants. Chacun a pu échanger autour de 4 tables rondes entre 8h45 et 18h30:
- Les métiers d’art au cœur du dynamisme territorial
- Entrepreunariat, dynamisme territorial et pluralité des soutiens
- Les enjeux des nouvelles formations et de la transmission
- Promotion économique (les labels) et promotion culturelle des métiers d’art.

 

Une très belle journée dominée par la volonté d’aller au-delà des frontières, de briser la glace et de construire ensemble l’excellence de l’artisanat d’art du XXIe siècle.

Vous pouvez lire le rapport en intégralité ici
Ainsi qu'une synthèse des propositions ici

Depuis de nombreus années, les viticulteurs du bassin languedocien saisissaient leurs élus, desespérés face à une situation de profonde injustice. Alors que leurs cuves restaient pleines, du vin étranger, notamment venu d'Espagne, était vendu à bas coût dans nos supermarchés en présentant des étiquettes créant volontairement la confusion dans l'esprit du consommateur, en lui laissant penser que le vin qu'il achetait était français. Au cours de l'été 2018, la Direction Générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes avait publié les fruits d'une enquête qui révélait que 10 millions de bouteilles de rosé espagnol avaient été maquillées en vin français !

Au mois d'avril 2018, j'avais déposé des amendements au projet de loi EGALIM pour clarifier l'étiquetage des vins.

J'ai présenté mon rapport "France, Métiers d'Excellence, sur lequel m'avait missionné le Premier Ministre, à mes collègues députés de la Commission des Affaires Economiques de l'Assemblée Nationale.

Ce qui change en 2019: une année d’augmentation réelle du pouvoir d’achat